Bibliothèque royale des Antigonides

Informations essentielles
Location / Site
Pella
Ere chronologique
IVe s. av.-Ier s. ap. J.-C.
Périodes concernées
  • Hellénistique
Éléments identificateurs
  • Sources littéraires (références externes)

Presentation

 

Comme les autres souverains hellénistiques, les Antigonides avaient à leur cour une bibliothèque royale. Propriété du roi, elle fut saisie en 168 av. J.-C. C’est la première des grandes collections de livres hellénistiques transférées à Rome aux cours des guerres de la basse époque hellénistique.

Eléments identificateurs

La bibliothèque n’est connue que par une rapide mention dans des sources littéraires relativement tardives : Plutarque(iie s. apr. J.-C.) et Isidore de Séville(viie s. apr. J.-C.). Après sa victoire contre la Macédoine, Paul Émile donna les « livres du roi » Persée à ses fils à Rome (Plutarque, Paul Émile 28.11).

Histoire de la bibliothèque

On ne sait presque rien de l’histoire de la bibliothèque. Il est probable qu’il y ait eu une collection royale à la cour royale de Macédoine, peut-être dès le ive ou iiies. av. J.‑C., mais les sources restent très silencieuses à ce sujet.

Après la bataille de Pydna en 168 av. J.-C., la royauté macédonienne est abolie. Les soldats romains pillent la capitale, Pella, et de nombreuses œuvres d’art sont confisquées et envoyées à Rome. Selon Plutarque, le général victorieux, Paul Émile, ne participa pas au pillage, mais remit à ses fils les livres de la collection personnelle du roi Persée.

Localisation

Nous n’avons aucune indication sur la localisation de la bibliothèque de Persée. La mention des livres intervient chez Plutarque dans un paragraphe portant sur le pillage de Pella. Cela a permis de supposer leur conservation dans la capitale antigonide, vraisemblablement dans le palais royal.

Architecture et aménagements

Non connus

Insertion de la bibliothèque dans la société

Il s’agissait de la bibliothèque privée du souverain.

Fonctionnement et activités

Aucune donnée.

Contenu de la bibliothèque

Aucune donnée.

Liens avec d’autres bibliothèques ou centres de savoirs

La collection de livres royale fut attribuée à Paul Émile et ses fils, et transférée à Rome après 168 av. J.‑C. Elle est généralement considérée comme à la base de l’une des premières bibliothèques de Rome, possession de la famille des Scipion.

Bibliographie

  • Afleck M., 2013, ‘Priests,Patrons, and Playwrights. Libraries in Rome before 168 BC’, in J. König, K. Oikonomopoulou & G. Woolf (ed.), Ancient Libraries, p. 124–36.

Auteur

Coqueugniot, Gaëlle

Notice

Titre : Bibliothèque royale des Antigonides
Auteur : Coqueugniot, Gaëlle
Sujet : Bibliothèque
Editeur : Verdellet, Cécile
Date : novembre 2018
Type : Bibliothèque / Dans palais
Format : Texte & Images
Source : Sources littéraires (références externes)
Langue : French
Droits : CC by NC - SA
Couverture :

Grèce, Macédoine

/ IVe s. av.-Ier s. ap. J.-C. / Hellénistique