Atlas - Kalhu

Informations essentielles
Localisation

Irak du Nord

Date
Du IIIe millénaire à l'époque néo-assyrienne, puis réoccupations ponctuelles
Périodes concernées
  • Néo-assyrienne
Exploration
Site régulièrement fouillé depuis le milieu du XIXe siècle (1847) par les Britanniques puis les Irakiens.

Kalhu, la moderne Nimrud, était l’une des principales agglomérations de l’Assyrie. Le site a livré de nombreux palais, des temples mais encore assez peu d’éléments domestiques. Il comprenait un important centre scribal dans l’Ezida de Nabû.

Histoire

Kalhu est principalement attestée aux époques médio et néo-assyriennes mais le site fut occupé depuis le IIIe millénaire jusqu’au XVIIIe siècle av. J.-C.

La ville fut capitale de l’empire assyrien d’Aššurnaṣirpal II (883-859) à Sargon II (721-705). Aššurnaṣirpal II comme ses successeurs marqua le nouveau statut de l’agglomération en y faisant de grands travaux. La ville perdit son rôle de capitale pour Dūr-Šarrukīn (l’actuelle Khorsabad) puis Ninive. La présence régulière d’Assarhaddon (680-669) redonna un statut politique à la ville.

Elle fut détruite en 612. Les occupations postérieures furent très ponctuelles.

Contexte culturel

Kalhu devint capitale de l'empire néo-assyrien à partir du règne d'Aššurnasirpal II (883-859) et le resta jusqu'à la fin du VIIIe s. Les rois assyriens successifs édifièrent de nombreux palais sur le site et soutinrent activement les activités des sanctuaires, en particulier l'Ezida, "le temple juste", consacré à Nabu, le dieu des scribes.

Un bibliothèque a été mise au jour dans ce sanctuaire ainsi que d'autres fonds savants (Palais Nord) sans que l'on puisse toujours savoir s'il s'agissait, à l'époque antique, de bibliothèques. Le transfert de la capitale à Dur-Šarrukin (moderne Khorsabad) par Sargon II (721-705), a probablement entraîné des déplacements de tablettes d'un site à l'autre.

Kalhu, malgré le déplacement du siège du pouvoir, demeura une ville politiquement importante dans laquelle étaient déposés les adê, c'est-à-dire les traités, passés entre le roi et ses vassaux ou même son propre peuple.

Bibliographie

  • Curtis J.E., et al. (eds.), 2008, New Light on Nimrud: Proceedings of the Nimrud Conference, 11th-13th March 2002. Londres.
  • Oates J., and Oates D., 2001, Nimrud: an Assyrian imperial city revealed, Londres: British School of Archaeology in Iraq.
  • Postgate, J. N., and Reade J. E., , 1977-80, 'Kalhu', in D. O. Edzard et al. (eds.), Reallexikon der Assyriologie und Vorderasiatischen Archäologie 5, Berlin: de Gruyter, p. 303-323.
  • Wiseman D.J. and Black J.A., 1996, Literary Texts from the Temple of Nabu, Cuneiform Texts from Nimrud, 4.

http://archeologie.culture.fr/proche-orient/fr/a-propos/nimrud

Auteur

Clancier Philippe

Notice

Titre : Kalhu
Auteur : Clancier Philippe
Sujet : Site
Editeur : Clancier Philippe
Date : 2018
Format : Texte et images
Langue : French
Relation : http://nimrod.huma-num.fr/establishements/kalhu-bibliotheque-ezida
http://nimrod.huma-num.fr/establishements/kalhu-bibliotheque-palais
Couverture : Irak du Nord / Xe-IVe s. av. J.-C. / Néo-assyrienne
Droits : CC by NC - SA